Retour de week-end à Marrakech; peu dormi depuis un sacré bail. Ce coup-ci, on a été à 2 endroits différents : la palmeraie le samedi (plantation de palmiers plus ou moins habités), et l'Oued Tensift le dimanche. Le soleil a tapé sacrément dur, et on a réussi à ne pas trop cramer grâce à dieu et à nos écharpes / bonnets / foulards. Avec El Miaou, on a remarqué que certaines touristes n'ont visiblement pas peur de se trimballer en mini robe, t-shirt, décolletés transparents et escarpins, mais en ce qui nous concerne, plus on se fond dans la masse mieux c'est. Résultat, je sors toujours avec une écharpe, qui me sert alternativement de serviette, de casquette, de voile, de crème solaire, nappe, oreiller... D'autant plus que, sans vouloir vous affoler, on a pas mal pris l'habitude de sortir la nuit toutes les deux. On essaie d'éviter les coins qui craignent, mais franchement, passer notre vie dans des taxis et ne sortir que de jour ce serait vraiment trop frustrant... Bref, je pense à investir dans des tenues encore plus "camouflage" et me trouver une grande jupe bien large un de ces jours ><

Bref, la palmeraie. C'est un peu à l'extérieur de la ville, et ça couvre je crois 20 000 hectares de terrain ou quelque chose comme ça. Pour y aller, il faut passer à côté du club Med de Marrakech (ou un truc équivalent); club med qui est bien entendu grillagé, muré, gardé, tout ce que vous voulez. Vous passez à côté de ça, vous dites bonjour aux gardes, et puis vous arrivez dans des mini villages, où il y a du tabac sauvage, du henné, du cannabis qui poussent complètement naturellement. Et derrière tout ça, la palmeraie. 

Palmeraie, Marrakech

Les petits escaliers servent à éloigner les esprits ^^

 

Vous pouvez constater que c'est habité : les gens qui ne peuvent pas vivre en dur se construisent des cabanes avec les moyens du bord : branchage, feuilles de palmier, récup'. Au niveau de la faune locale, vous pouvez croiser des serpents, des scorpions, des chiens errants, des touristes à dos de chameau, des touristes en quad; pas forcément dans cet ordre-là. 

Voilà pour ce qu'on a vu samedi. Dimanche, on a cherché où se baigner à Marrakech. On a commencé par suivre l'Oued Issil (oued = rivière), qui longe le quartier d'Aïn Itti. L'Oued était à sec, alors on a eu tout loisir de voir d'autres chiens errants, des moutons, des troupeaux de chèvres, des habitations complètement insalubres, des déchets en tous genre et des plantes toxiques genre sarin (et des cadavres de bestioles diverses, aussi), à côté des habitations, de la route, des serres, des petits vendeurs ambulants. On a continué à marcher jusqu'à trouver le croisement avec l'Oued Tensift, qui était presque à sec lui aussi. Là, c'était plus plaisant, même si ambiance complètement surréaliste par moments. Imaginez vous sous le pont d'une grande route, avec de la terre complètement craquelée, du tabac sauvage sous le nez, un gisement de lames de rasoir par terre (WTF???), une nana qui garde des moutons à droite (oui oui, entre 2 routes), et la musique hurlante du club Med d'à côté qui tonitrue à des kilomètres, genre Someone like youuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuhouuuu. Normal !

En continuant à marcher, on avait donc un golf sur notre droite (barbelés inclus. Je suis désolée d'insister là-dessus, mais ça me choque énormément, autant de richesses à côté d'autant de pauvreté.) et des petits bouts de rivière sur notre gauche. Endroit magnifique, je vous fais partager quelques photos. J'ai même vu des cigognes pour la 1ère fois de ma vie \o/ 

IMGP3083

Coucher de soleil, Oued Tensift

 

Ensuite, retour à pied, baignade dans une copro, rencontre avec un gardien, grillades dans un bouiboui et regardage de constellations sur le toit. Je sais reconnaître l'étoile polaire et la constellation du Bouvier. 

à la prochaine tout le monde :)